foret_d_automne




Ah qu'il est délicieux vers la fin de l'automne
de flâner en forêt avec autour de soi
la voltige des feuilles qui nous entourbillonnent
plus légères et plus douces qu'une écharpe de soie

Les voir se détacher, papillons rouges et jaunes
voler à l'abandon du hasard et du vent
puis les voir se poser dans la brume des aulnes
déplier leur tapis éphémère et mouvant

Suspendre alors son pas, écouter le silence
Observer les oiseaux se mettre en somnolence
Entendre s'alanguir la vie dans les sous bois

Admirer la nature dans son dernier sourire
emprunter ses couleurs au soleil qui flamboie
et se maquiller d'or avant de s'endormir




Renaud le 12-11-2010 / Tous droits réservés