31 août 2012

Les passantes

    J'avais quinze ans à peine et deux fois par semaine j'apprenais le latin à la chaussée d'Antin   souvent trop en avance (acquis de mon enfance) en sortant du métro j'entrais dans un bistro   devant un vittel menthe ou une eau pétillante assis à la terrasse je vous voyais de face   vous veniez du hasard improbable et bizarre de l'anonyme foule que la ville déroule   le plus souvent pressées joyeuses ou effacées bourgeoises ou prolos vous alliez au boulot   parfois très... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 14:39 - Commentaires [43] - Permalien [#]