comptine interprétée par Cristina Delume

 

Considérant qu'un peu de provocation et d'irrévérence sont de

l'essence même de la liberté d'expression je me suis permis de revisiter,

tenant compte de l'évolution des moeurs,bientôt légalement entérinée,

cette comptine du 18° siècle " vive la rose et le lilas ", sur l'amour

volage, dont le texte d'origine est chanté dans la vidéo ci dessus,

texte que vous pouvez également retrouver en cliquant sur le lien

ci dessous, ce qui vous permettra de comparer:

http://www.musikiwi.com/paroles/chansons-populaires-vive,rose-lilas,35661.html

Quant à mon texte il est le suivant :

 

 

Amis je suis Jean Blaise

ô gay vive le rose

mon mari c'est Nicaise

vive le rose et le lit là

 

las depuis quelques mois

ô triste, triste est le rose

car depuis quelques mois

mon mari n'est plus là

 

il va en voir un autre

plus gay, encore plus rose

il va en voir un autre

qu'est plus homo que moi

 

on dit qu'il est très beau

très gai, très virtuose

on dit qu'il est très beau

je n'en disconviens pas

 

j'ai en effet d' l'arthrose

c'est pas gai, c'est pas rose

et une furonculose

au plus mauvais endroit

 

je ne vaux plus grand chose

largué j'fais une névrose

lui fait une lover dose

il me paiera tout ça

 

son amant à l'eau d'rose

ô gay, ô gay, j'explose

son amant à l'eau d'rose

ne s'en remettra pas

 

il deviendra malade

il aura une cirrhose

et une sale dermatose

c'est sûr qu'il en mourra

 

sans doute ce s'ra dimanche

allez cela s'arrose

je l'aurai ma revanche

lundi on l'enterrera

 

Nicaise viendra m' voir

en m' disant:" faut qu'on cause "

mais je n'en voudrai pas

malgré ses roses et son lilas

 

cette triste leçon de choses

m'aura bien servi ma foi

je n' vois plus la vie en rose

quand un homme me prend dans ses bras

 

 

 

Renaud MAUGEY le 6-01-2013

ce texte est protégé par la loi sur la propriété intellectuelle

et ne peut faire l'objet d'une reproduction ou

d'une utilisation sans mon accord écrit