mirabelles en panier 2

 

 

 

Je me souviens qu’étant gamin
dans l’automne couleur cannelle
je m’en allais par un chemin
qui sentait bon la mirabelle

près d’un vieux puits sous un prunier
je m’arrêtais par gourmandise
et remplissais tout un panier
de ces petites friandises

Rose, la fille des voisins
me suivait de façon discrète
mais une fois mon panier plein
elle sortait de sa cachette

ses longs cheveux roux dans le vent
divertissaient les hirondelles
qui abandonnant leur auvent
voletaient alors autour d’elle

elle s’approchait en chantant
de jolies rondes et comptines
je regardais le coeur battant
ses gestuelles enfantines

elle s’asseyait près de moi
avec de coquettes manières
pour émoustiller mon émoi
et chiper mes perles fruitières

son regard doux et malicieux
fixait mes prunes avec envie
quand sa main d’un geste gracieux
remplissait sa bouche ravie

mais ses besoins étaient goulus
elle était vorace et rapide
et lorsque sonnait l’angélus
mon petit panier était vide

lors en entendant le clocher
elle regagnait sa fermette
et moi je restais à loucher
sur les ruines de ma cueillette

depuis Rose c’est entendu
mes mirabelles sans rancune
sont pour femmes fruits défendus
dussé-je compter pour des prunes

 

Renaud Maugey le 29 septembre 2014

 

 

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur

En vertu des articles L.122-4 et L 335-2 du code de la propriété intellectuelle

toute représentation ou reproduction partielle ou intégrale des textes

sans l'accord écrit de l'auteur est rigoureusement interdite. 

Quant aux illustrations certaines ont été téléchargées sur la toile.

Si leurs auteurs en font la demande elles seront retirées.