colombes 1

 

 

 

Ah que je suis heureux lorsque je viens surprendre

Au tain de ton miroir ton lumineux regard

Ses belles flammes blondes aux joyeux reflets d’ambre

Sont d’un plus bel éclat qu’un rayonnant quasar

 

Ah que je suis heureux quand je sens se répandre

Venant de tes cheveux d’exotiques parfums

Aux fragrances de miel, vanille ou palissandre

Apportées par les vents, la pluie et les embruns

 

Ah que je suis heureux lorsque je peux apprendre

Sur tes lèvres fleuries l’alphabet des baisers

Amignonner tes seins, colombes au rose tendre

Qui tels ces oiseaux blancs se laissent apprivoiser

 

Ah que je suis heureux lorsque je peux entendre

Le petit bruit charmant du tic-tac de ton cœur

Ce joli métronome a le don de me rendre

Apaisé et serein.Il m’emplit de bonheur

 

Ah que je suis heureux quand la nuit je peux prendre

Avant de m’endormir ta fine et douce main

Que blotti contre toi dans le nid de la chambre

Je m’envole en rêvant vers nos beaux lendemains

 

 

 

 

 

Renaud MAUGEY le 29 septembre 2018

 

 

 



Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu des articles L.122-4 et L 335-2 du code de la propriété intellectuelle toute représentation ou reproduction partielle ou intégrale des textes sans l'accord écrit de l'auteur est rigoureusement interdite.  Quant aux illustrations certaines ont été téléchargées sur la toile. Si leurs auteurs en font la demande elles seront retirées.