20 juillet 2020

Raymonde

      A l’angle de ma rue se trouve un vieil immeuble Où demeure une veuve en un triste logis Sans confort,cafardeux, avec de pauvres meubles Chargés de bibelots et de portraits jaunis   Ici pas de cuisine, un simple évier en pierre un vieux réchaud à gaz au fond d’un noir cantou Un petit poêle à bois aux senteurs forestières Et un garde-manger servant de fourre-tout   Une chambre exiguë avec pour la toilette Un lavabo sur cour, repaire de pigeons Une pièce de vie au papier-peint noisette ... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 22:04 - Commentaires [10] - Permalien [#]

21 juin 2020

Voyage d'Érernité

        Moi qui n’ai jamais eu le goût des grands voyages Je vais bientôt partir vers l’infini des cieux Afin d’aller trouver au déclin de mon âge Tel l’oiseau migrateur, de mon repos, le lieu   Car je sens qu’une pure et envoûtante force Va aspirer mon âme en invisible aimant Pour l’ôter de mon corps devenant vide écorce Après avoir été son chevalier servant   Ainsi un beau matin dans un battement d’ailes Je quitterai ce corps en léger papillon Et je dirai adieu à cet ami fidèle Avant... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 15:25 - Commentaires [14] - Permalien [#]
27 mai 2020

Rébellion salutaire?

        Il a fallu que l’homme une nouvelle fois De l'ordre primitif brusque et bafoue les lois Pour que dame nature en son substrat atteinte Ne lui inflige aussi des souffrances et des craintes   Pourquoi d'ailleurs a t'elle attendu si longtemps Pour punir ses méfaits dont il fait passe-temps L'obstinée récidive exige la vengeance Car se laisser meurtrir multiplie les offenses   Et lui qui se prenait pour du globe le roi A dû se confiner tel un pleutre aux abois Ne devant son salut qu’à... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 15:18 - Commentaires [10] - Permalien [#]
08 avril 2020

Son Rire

Le Cirse:une fleur des champs         Son rire est une aubade, un baiser au matin Un rayon de soleil enfanté par sa bouche Une rose qui s’ouvre, un bruit d’ailes lointain Un air de mandoline aux doigts d’une Manouche   Son rire est un oiseau célébrant le printemps Dispersant dans l’azur ses ensorcelants trilles Un ruisseau vagabond dont le gai passe-temps Est de tamiser l’or de son eau qui gambille   Son rire est du cristal, clair, limpide, argentin En ses éclats de verre il rayonne et... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 19:16 - Commentaires [10] - Permalien [#]
03 mars 2020

À quoi bon vivre?

        Ma vie ne me plaît pas, le monde est triste et laid L’homme n’est qu’un nuisible, il détruit la nature Devenue par sa faute un vaste champ d’ordures Où je serai bientôt jeté comme un déblai   Pion manipulé, sans vraie identité Constamment pourchassé sur son chemin d’errance Je ne fais que passer en être de souffrance Mon cœur, mes sentiments, sont en captivité   Le soleil et l’amour, hélas, ne sont que leurres Car partout malfaisance, haine et venin affleurent Dès lors à quoi bon... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 14:22 - Commentaires [14] - Permalien [#]
07 janvier 2020

Haïkus

      L’étoile du soir Éternelle espérance Des itinérants   Petit écureuil Agite sa rousse queue Tel un éventail   Un frais clapotis Enfanté par la brise Réveille l’étang   L’horloge sonne Alors le coucou chante Sont ils amoureux ?   Sur sa joue rose Se pose un papillon blanc Virginal baiser   Le soleil couchant Aussitôt se lève ailleurs Divin magicien   Ce porte-plume Messager de mes tourments Et de mes rêves   Ses beaux yeux gris-bleu D’azur et de... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 15:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]

16 décembre 2019

Aucun Dieu ?

      Qu’il n’existe aucun Dieu, Éternel, Tout-Puissant Apte à rendre Justice en lui même immanente Pour célébrer les bons et punir les méchants Voici le cauchemar qui, chaque nuit, me hante   Que tous ceux ici bas maltraités, torturés Dont la vie n’a été que pleurs et que souffrances Ne connaissent jamais un Éden azuré Me remplit de tristesse et de désespérance   Que victimes et bourreaux aient tous le même sort Au moment d’être mis dans l’oubli de la terre Que le bien et le mal soient égaux... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 23:29 - Commentaires [5] - Permalien [#]
30 octobre 2019

Une douce journée

        Le sourire de l’aube emporte mon sommeil J’ouvre, heureux, les volets comme on commence un livre Avec envie, espoir, le cœur plein de soleil Le parfum des tilleuls près du vieux puits m’enivre   Les oisillons pépient pour célébrer le jour Craintifs au bord du nid ils agitent leurs ailes Guettant de leurs parents les nourriciers retours Ces joyeux va-et-vient forment une ritournelle   La rosée du matin égrène un chapelet De perles de cristal à l’intention des roses Toilettant... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 15:33 - Commentaires [5] - Permalien [#]
11 septembre 2019

Le Nuage

    Je suis blanc, gris, noir, rouge ou rose Chaque instant me métamorphose Patchwork éphémère et mouvant Je chemine au hasard des vents   Je nais de l’eau que j’ai versée Ronde sans fin recommencée Ma destinée est de pleurer Sur la terre pour l’abreuver   Je suis l’ondée, je suis l’averse L’éclair foudroyant qui transperce L’éther de ses flèches d’argent Les flocons en voltigement   Je suis aussi l’eau du Déluge Après que l’Arche du Refuge Ait recueilli l’Humanité Purgée de sa méchanceté... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 18:55 - Commentaires [8] - Permalien [#]
06 juillet 2019

La vache folle ou l'homme cinglé?

Derrière la vache à hublot et la vache folle se cache l'homme dément et dangereux     Autrefois, image bucolique Dans les champs la vache allait Entre les bouses et les colchiques De la bonne herbe elle broutait   Au printemps qu'elle était belle Notre vache quand elle vêlait Son p' tit veau blotti sous elle Entre ses pis se faufilait   L' voyant bondir dans les herbages Elle est  bien heureuse et sourit Sans vouloir en faire un fromage Dieu que c'est beau une vache qui rit !   Le... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 13:39 - Commentaires [6] - Permalien [#]