10 mars 2013

Demain si tu le veux

    Demain si tu le veux nous irons au jardin respirer les parfums déposés par la nuit et puis nous flânerons sur le petit chemin écoutant la nature et savourant ses bruits   nous verrons s'effacer mystérieusement les volutes nacrées de la brume légère et les couleurs du jour se poser joliment comme des points brodés sur un abécédaire   nous parlerons aux lys et aux pivoines blanches pendant que la rosée finira leur toilette cueillerons des cerises à la courbe des branches dérangeant un instant nos... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 22:48 - Commentaires [35] - Permalien [#]

01 février 2013

J'aime la pluie

      j'aime la pluie que l'on pressent encore invisible et muette mais que l'on hume et que l'on sent bien que clandestine et secrète   j'aime la pluie qui s'avance dans son cortège de nuages qui tourbillonnent et qui dansent changeant mille fois de visage   j'aime la pluie qui commence discrètement en son prélude puis qui gagne en exubérance pour atteindre sa plénitude   j'aime la pluie un peu brumeuse son voile gris et nébuleux ses petites perles soyeuses formant un rideau... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 21:53 - Commentaires [54] - Permalien [#]
06 janvier 2013

ô gay vive le rose

                comptine interprétée par Cristina Delume   Considérant qu'un peu de provocation et d'irrévérence sont de l'essence même de la liberté d'expression je me suis permis de revisiter, tenant compte de l'évolution des moeurs,bientôt légalement entérinée, cette comptine du 18° siècle " vive la rose et le lilas ", sur l'amour volage, dont le texte d'origine est chanté dans la vidéo ci dessus, texte que vous pouvez également retrouver en cliquant sur le lien ci dessous, ce... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 18:51 - Commentaires [17] - Permalien [#]
11 décembre 2012

Il est bientôt minuit

                                        hibou grand duc.photo Jean-Daniel David       Il est bientôt minuit le village s'endort perché sur son ennui un hibou veille encore   au loin un chien aboie près du marché aux grains tandis qu'à travers bois passe le dernier train   sous le pont du canal éclairé par la lune fantôme vespéral glisse une barque brune   dans la rue les halos... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 22:04 - Commentaires [44] - Permalien [#]
13 novembre 2012

L'école de mon enfance

    A mon instituteur   Chaque année quand rougit la nature en septembre je me souviens du temps où les moissons finies le vieux garde champêtre à la moustache d'ambre arrivait au hameau avec cérémonie   Il clamait haut et fort sur la petite place: " en vertu des pouvoirs qui me sont conférés j'annonce à qui de droit que la rentrée des classes aura lieu ce lundi.Veuillez obtempérer "   j'attendais ce moment avec impatience car j'allais retrouver l'école communale où avec mes copains en toute... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 22:10 - Commentaires [48] - Permalien [#]
26 septembre 2012

Veilleur de nuit

    Le réverbère de ma rue est un ami de longue date matin et soir je le salue d'une façon fort délicate   il reste là toujours fidèle ne se plaignant jamais de rien du vent, de la pluie, de la grêle d'être un urinoir pour les chiens   il nous rend de petits services: j'y attache ma bicyclette il sert d'appui à la factrice et les enfants y font grimpette   tout le jour il attend son heure comme un phare attend la nuit sentinelle aux airs de penseur il dort debout et il s'ennuie   ... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 17:14 - Commentaires [47] - Permalien [#]

31 août 2012

Les passantes

    J'avais quinze ans à peine et deux fois par semaine j'apprenais le latin à la chaussée d'Antin   souvent trop en avance (acquis de mon enfance) en sortant du métro j'entrais dans un bistro   devant un vittel menthe ou une eau pétillante assis à la terrasse je vous voyais de face   vous veniez du hasard improbable et bizarre de l'anonyme foule que la ville déroule   le plus souvent pressées joyeuses ou effacées bourgeoises ou prolos vous alliez au boulot   parfois très... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 14:39 - Commentaires [43] - Permalien [#]
31 juillet 2012

Le porc salut

  La docte gente médicale face à la pénurie d'organes va utiliser l'animal pour changer nos coeurs en panne   du porc viendra le salut ce n'est guère folichon c'est pourtant l'arme absolue car tout est bon dans le cochon   cet ami forcé de l'homme avait presque tout donné ( tête, jarret, filet, échine longe, carré, pieds et poitrine ) il ne manquait plus en somme que le coeur.Pourquoi s'gêner ?   ce prodige chirurgical par ce mammifère greffé à une croyance ancestrale va permettre de... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 15:11 - Commentaires [35] - Permalien [#]
20 juin 2012

Balade corrézienne

    Je connais en Corrèze au coeur du pays vert un chemin de campagne fait pour le promeneur l'endroit est plein de charme, c'est une ode au bonheur un champêtre inventaire qu'aurait aimé Prévert   longeant la Triouzoune descendue du plateau chargée des reflets d'or de ses truites fuyantes il serpente tranquille dans les herbes opulentes où paissent les moutons des fermes du coteau   la brise joaillier de ces grands pâturages mêle les diamants de la blanche angélique et les saphirs bleu pâle des... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 21:33 - Commentaires [38] - Permalien [#]
21 mai 2012

La Colline ( première partie )

    "là haut sur la colline" c'est déjà au passé que je dois te chanter, refrain de ma jeunesse tes notes qui berçaient mon âme d'allégresse ne sont plus désormais qu'un bonheur effacé En monneyant tes murs, témoins de mon enfance c'est un peu de mon coeur qu'on a aussi vendu et lorsque chaque été me sera défendu l'accès à ton portail j'en tairai des souffrances Comme une amie qu'on pleure je porterai ton deuil je viendrai me blottir sur nos beaux souvenirs et pour faussement croire que rien n'a pu finir sur... [Lire la suite]
Posté par Renaud- à 17:25 - Commentaires [24] - Permalien [#]