Le silence 5

 

 

 

En ce monde de bruit, de tumulte et fureur

De vides logorrhées, de cris perturbateurs

De sons assourdissants, de musiques en stridence

Quand pourrons nous, enfin, retrouver le silence ?

 

Oui quand comprendrons nous que tous nos hurlements

Ne sont que les échos de vains affairements

Que nos charivaris, tintamarres et tapages

Ne sont que tromperies, fausses notes et mirages ?

 

Je ne réclame point un silence arrangé

De commande, hypocrite, incongru, obligé

Un silence irréel, une caricature

Qui bafouerait le vrai, cadeau de la nature

 

Je cherche simplement le silence immanent

Qui permet à l’esprit d’être prédominant

De bien s’épanouir dans la grâce et le calme

Au corps d’être habité par un supplément d’âme

 

Le silence est un rêve, un lieu de liberté

Comme une parenthèse au goût d’éternité

Il dévoile à nos yeux la vénusté des choses

Et prépare nos cœurs à leur métamorphose

 

Le silence est sacré, plus précieux encor

Que la quête du Graal ou de la Toison d’Or

Il n’a aucun égal pour atteindre l’intime

Le caché, le profond et toucher au sublime

 

Il prouve que la vie par le recueillement

Et la simplicité est un ravissement

Nous offrant des instants légers comme des bulles

La douce apesanteur des libres molécules

 

Mais surtout le silence est un acte de Foi

Et un acte d’Amour, une offrande de soi

Il rapproche les êtres et éloigne la haine

Il a la pureté de l’eau d’une fontaine

 

Le silence est la paix, il nous conduit vers Dieu

Il est une espérance, un aperçu des cieux

Un glorieux frisson de sainte solitude

Un salvateur refuge, une béatitude

 

Aussi quand j'atteindrai le céleste séjour

Et serai devenu un muet troubadour 

Flotteront dans l'azur en douces souvenances

Le bruit de mes pensées, le chant de mes silences.

 

 

 

Renaud le 15 janvier 2017

 

 

 

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur

 

En vertu des articles L.122-4 et L 335-2 du code de la propriété intellectuelle

 

toute représentation ou reproduction partielle ou intégrale des textes

 

sans l'accord écrit de l'auteur est rigoureusement interdite. 

 

Quant aux illustrations certaines ont été téléchargées sur la toile.

 

Si leurs auteurs en font la demande elles seront retirées.