meymac A

 

 

 

En Corrèze je vis dans un petit village
que l’on croirait sorti d’un conte ou d’un autre âge
il se blottit, discret, le long de la forêt
qui l’égaye de notes en la, en mi, en ré

les grands sapins soyeux descendant du Bessou
les chênes chevelus et les hêtres aux hiboux
le fardent élégamment de leurs couleurs magiques
allant du vert au brun et de l’ocre à la brique

la Vézère d’argent venue du Puy Pendu
l’embaume des parfums dans ses eaux répandus
par son cheminement entre les roselières
les herbes des marais et les fleurs des tourbières

ses maisons font la ronde en un joli collier
qui s’enroule à l’entour du clocher tétonnier
et l'on peut voir danser sur leurs toits en ardoise
quand il pleut le ballet de perles bleu turquoise

aux fenêtres les chats couchés sur le rebord
dans leur demi sommeil surveillent les abords
leur robe chocolat, grise, crème ou cannelle
sur les murs aux tons clairs compose une aquarelle

si les rues sont étroites et leurs noms peu illustres
j’aime à lire ces mots sur leurs plaques sans lustre:
“chemin de l’abreuvoir, allée des aubépines
traverse des moutons, ruelle des clarines”

cette voirie nous mène en des endroits plaisants:
l’étang du Merlançon aux reflets apaisants
le petit Prieuré au bout de la charmille
et le pont des Amours où la truite frétille

les gens de ce hameau sont de vrais limousins
ils sont simples et droits, ont le coeur sur la main
leurs jardins sont ouverts, leurs portes jamais closes
les clôtures ne sont que des treillis de roses

la vie est plus sereine en cet endroit du monde
quand l’homme est loin du bruit son esprit se refonde
il récupère un peu de son humanité
la clameur des villes tue la fraternité

alors venez ici oublier vos rancoeurs
oxygéner votre âme et ouvrir votre coeur
nous saurons partager des cèpes, des girolles
et puis des bouligous dont les femmes sont folles


 

Renaud MAUGEY le 27 février 2014

 

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur

En vertu des articles L.122-4 et L 335-2 du code de la propriété intellectuelle

toute représentation ou reproduction partielle ou intégrale des textes

sans l'accord écrit de l'auteur est rigoureusement interdite. 

Quant aux illustrations certaines ont été téléchargées sur la toile.

Si leurs auteurs en font la demande elles seront retirées.