premier regard 5

Isabelle Calkins.com

Pour Mireille M.M.

 

 

Votre premier regard

Ce fut cet éclat d'or

De vos yeux boutons d'or

Posés par le hasard

Sur le bord du chemin

Où j'allais tristement

Portant secrètement

De ténèbreux chagrins

 

Votre premier regard

Ce fut la nitescence

Et la luminescence

D'un rayonnant quasar

Le radieux présage

D'un bel évènement

Comme au temps de l'avent

L'étoile pour les mages

 

Votre premier regard

Ce fut un billet doux

Un joli rendez vous

Fleurant bon les égards

Un baiser de pudeur

D'estime et de respect

Aux arômes discrets

D'une fine liqueur

 

Votre premier regard

Ce fut la farandole

Aussi la carmagnole

En satin et brocart

Un tourbillon de rêves

Et d'amoureux désirs

Qu'il faut laisser partir

Lorsque le jour se lève

 

Votre premier regard

Ce fut l'enchantement

Et le pétillement

D'un grisant Balthazar

Etourdissant mes yeux

Ensorcelant ma nuit

Comme une étoile luit

Et embellit les cieux

 

Votre premier regard

Ce fut à la seconde

La vue d'un nouveau monde

Surgissant du brouillard

Une embellie exquise

Le beau jardin d'Eden

Un paysage zen

Et ma terre promise

 

Votre premier regard

Ce fut la loyauté

Et la joyeuseté

Sans grimage ni fard

Un tableau naturel

Aux ingénues couleurs

Reflétant la douceur

D'une femme pastel

 

Votre premier regard

Ce fut une espérance

Presque une délivrance

Un muet Saint-Bernard

Arrivant par miracle

A ranimer mon coeur

Enfoui sous des peurs

Par de mauvais oracles

 

Votre premier regard

Ce fut un mascaret

Puissant et guilleret

Qui mit le grand bazar

En lavant mon passé

De ses taches et travers

Et en l'emportant vers

Un bonheur impensé

 

Votre premier regard

Ce fut une rosace

Un pur instant de grâce

Une verrerie d'art

Et dont la providence

Ou le Dieu créateur

Magnétique souffleur

A fait la transparence

 

Votre premier regard

Ce fut mystiquement

L'éthéré déploiement

D'un joli nénuphar

Apparaissant sur l'eau

Tel un léger Bouddha

Sublimant ses chakras

A l'ombre des roseaux

 

Votre premier regard

Ce fut à l'instant même

Mon éternel emblème

Mon divin étendard

Ma splendide oriflamme

De Joie, de Paix, d'Amour

Et je l'aurai toujours

Tout au fond de mon âme

 

 

Renaud MAUGEY le 31 janvier 2016

 

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur

En vertu des articles L.122-4 et L 335-2 du code de la propriété intellectuelle

toute représentation ou reproduction partielle ou intégrale des textes

sans l'accord écrit de l'auteur est rigoureusement interdite. 

Quant aux illustrations certaines ont été téléchargées sur la toile.

Si leurs auteurs en font la demande elles seront retirées.